La mélisse au potager

La mélisse est une vivace rustique de 0,4 à 1 m de haut et de 0,5 m de large.

Elle fleurit de juin à septembre et fait des petites fleures blanches tachetées de rose.

La mélisse préfère une exposition au soleil ou à la mi-ombre.

Elle redoute le gel, alors coupez-la au ras du sol avant les gelées, et protégez-la avec un paillis de feuilles sèches.

Plantez la mélisse dans une terre légère, profonde, fraîche, bien drainée, et riche en humus, et arrosez-la seulement en cas de sécheresse.

Semez la mélisse en place en avril ou mai, ou demandez une touffe à un ami car la mélisse se divise en touffes tous les 5 ans (au printemps ou à l'automne). 

Vous pouvez également marcotter ou bouturer la mélisse si vous voulez la multiplier facilement (de préférence en été). 

Le mélisse ne demande pas beaucoup de soins du jardinier : il suffit de tailler les rameaux à 10 cm de hauteur en mars. 

L'odeur de la mélisse éloigne certains insectes, donc je plante des éclats de mélisse dans différents endroits du potager afin de le protéger contre certaines nuisibles.

Les feuilles de mélisse se récoltent du milieu du printemps jusqu'au gelées, et vous pouvez les utiliser fraîches ou séchées dans vos salades, miels, liqueurs, vinaigres, mayonnaises, sauces aux fines herbes, marinades, poissons en papillotes, volailles, omelettes... ou en tisanes (les infusions de mélisse sont stimulantes).

Son goût est frais et très agréable. 

Consommez-la toutefois avec modération, surtout si vous avez des problèmes d'hypothyroidie.