Thym dans mon jardin potager

Le thym est un arbuste persistant et vivace allant de 5 cm (les thyms serpolets, que vous pouvez utiliser comme plantes couvre-sol) à 30 cm  de haut et de 30 à 40 cm de large.

Le thym est rustique, mais il redoute le gel et n'aime pas les vents froids.

Plantez-le à l'abri du vent dans un endroit très ensoleillé du potager (son parfum sera meilleur) où la terre est fraîche, bien drainée, sèche, légère, ameublie, faiblement calcaire, et aride.

N'enrichissez pas la terre : le thym perdrait son parfum et sa vigueur.

Arrosez seulement en cas de grande sécheresse car le thym n'aime pas l'humidité.

Au jardin, le thym éloigne les escargots, les limaces et les pucerons, et il attire les abeilles. C'est un précieux allié du jardinier...

Les feuilles de thym sont petites, étroites et gris/vert. Il fait des petites fleurs roses, roses pourprés ou blanches en mai/juin.

Le thym se multiplie facilement :

  • Semis  en place de mars jusqu'en août, à 15-20°C (il germera en 20  à 30 jours).
  • Plantation au printemps ou en automne si l'hiver n'est pas trop froid et humide.
  • Division des touffes en mars/avril ou en septembre, tous les 4 ou 5 ans, en enterrant les petites touffes de thym assez profondément pour ne laisser dépasser que le haut des rameaux.  
  • Marcottage.
  • Bouturage en juillet, avec des jeunes tiges, dans un endroit abrité, ou en pépinière avec mise en terre au printemps suivant.

Taillez le thym régulièrement, au moins une fois par an, après la floraison, afin qu'il ne s'étale pas par terre.

Vous pourriez récolter les feuilles et les fleurs du thym tout au long de l'année, de préférence le matin, mais son goût est plus fort quand il est en fleurs, et moins fort en hiver.

Utilisez les feuilles de thym fraîches, séchées ou congelées. C'est un des principaux composants du bouquet garni. 

Ajoutez-le aux sauces, courts-bouillons, soupes, marinades, volailles, poissons, légumes secs, grillades, rôtis, fromages de chèvre,... , et faites-en des délicieuses tisanes.