Limiter le développement des plantes non comestibles par rapport aux plantes comestibles (avec la serpette).

Pailler les plantes comestibles et tous les endroits vides.

Entretenir les chemins.

Planter ou semer des plantes vivaces et des plantes qui se ressèment spontanément.

Planter des arbres fruitiers, des arbustes, des vivaces ensemble (forêt comestible).

Apprendre à (re)connaître et utiliser les plantes sauvages pour leurs nutriments et minéraux.

Récolter les repas et les tisanes (développer votre goût, améliorer votre santé).

Poser un banc dans le jardin, l’observer et admirer la vie. Respirer.

Travailler moins, gagner plus de temps, plus de liberté, plus d’énergie.

Transmettre cet art de vivre à vos enfants et petits-enfants.