Je me suis longtemps demandée pourquoi la Source, qui est Amour avec un grand A, était descendu dans la Forme, où c’est le grand bordel…

Ma première théorie était qu’Elle s’ennuyait toute seule.

Ma deuxième théorie était basé sur l’idée que la Source est Verbe, et qu’Elle avait besoin de quelqu’un qui écoutait si Elle voulait être entendue.

Ci-dessous, j’explique ma troisième théorie, qui évoluera sans doute encore.

Pourquoi suis-je là ?

Résumé de l’article précédent Que suis-je ?

Je suis une Conscience (âme), animée par une étincelle de Vie (esprit) et doté de différents Formes (personnalité) qui me permettent d’évoluer.

L’âme est le lien entre l’esprit et la personnalité.

L’âme est le lien entre la Vie et la Forme.

L’âme a à la fois conscience de la Vie et de la Forme, et peut donc développer la Vie dans la Forme en y développant la Conscience.

 

Autrement dit, notre étincelle de Vie (Esprit individuel) expérimente dans la Forme (personnalité) en y développant sa Conscience (âme) afin d’évoluer individuellement.

De la même façon que la Vie (monde spirituel) expérimente dans la Forme (monde matériel) en y développant sa Conscience  afin d’(y) évoluer elle-même.

Et l’expérience individuelle alimente l’expérience de la Vie.

Autrement dit, la Vie se développe dans la Forme à travers différentes formes de vie grâce à ses étincelles de Vie. Tout comme un Feu se développe grâce à ses étincelles de Feu.

 

La Vie (la Source, l’Esprit Universel) est un ensemble d’étincelles de Vie (Esprits individuels ou de groupes) :

  • ces étincelles de Vie sont toutes reliées les unes aux autres et forment une Unité (un Tout)
  • ces étincelles de Vie ont des caractéristiques spirituelles particulières
  • ces étincelles de Vie sont en éternel mouvement (en constante évolution)

L’âme, ayant conscience de l’Esprit, a conscience de cette Unité, de ces caractéristiques spirituelles et de ce mouvement créateur.

Une Personnalité qui n’a aucune conscience de son âme, n’a nullement conscience de l’Unité de la Vie,  de ces caractéristiques spirituelles et de son mouvement perpétuel : elle se croit séparée de toutes les autres formes de vie qui l’entourent (les autres êtres humains, les animaux, les plantes, le minéral - la Nature, la Création), elle a seulement conscience de ses caractéristiques individuelles (l’égo) et elle n’évolue pas beaucoup.

Le rôle de l’âme est donc (entre autres) :

  • de faire évoluer la conscience de sa Personnalité-outil afin qu’elle crée des liens avec les autres formes de vie (les autres personnalités et le reste de la Nature) pour créer une Unité dans la Forme (mouvement circulatoire sur un axe horizontal dans la Forme)
  • de faire évoluer les caractéristiques individuelles de sa Personnalité-outil vers les caractéristiques spirituelles de la Vie (axe vertical de la Forme vers la Vie)
  • de donner un mouvement créateur constant (une impulsion d’énergie) à la Personnalité-outil et à l’Unité dans la Forme qu’elle développe

L’ensemble donne le mouvement en spirale qui caractérise la Vie et chaque forme de Vie.

 

La Vie est composée de 3 caractéristiques spirituelles : l’Intelligence, l’Amour et la Volonté.

Elle est intelligente, aimante et elle a la volonté de (se) créer.

Ainsi, pour faire évoluer ma vie dans la Forme (Personnalité-outil) vers la Vie il convient de :

  • faire évoluer la conscience de mon corps mental vers l’Intelligence spirituelle (la liberté intellectuelle)
  • faire évoluer la conscience de mon corps émotionnel vers l’Amour spirituelle (la compréhension aimante)
  • faire évoluer la conscience de mon corps physique vers la Volonté (Force, Puissance) spirituelle (l’expression créatrice)

ou, dit autrement, de sublimer les qualités individuelles de ma vie vers les qualités spirituelles de la Vie :

  • sublimer mes pensées et paroles vers une liberté intellectuelle
  • sublimer mes émotions et réactions vers une compréhension aimante
  • sublimer mes sensations et actions vers une expression créatrice

Ainsi, j’approche ma vie de la Vie, j’approche la conscience de ma personnalité de la conscience de mon âme (qui a conscience de l’Unité), puis de la conscience de mon esprit (l’Unité).

Autrement dit, je m’unis à la Vie.

Résumé

Je suis donc là pour prendre conscience de l’Unité de la Vie et pour créer de l’Unité dans la Forme (mouvement circulatoire sur un axe horizontal dans la Forme), afin que la Forme puisse elle aussi s’unir à la Vie.

Je suis là pour développer ma Conscience (âme) de ma Forme (personnalité) afin de faire briller l’étincelle de Vie (esprit) qui m’anime et d’unir ma vie à la Vie (axe vertical de la Forme vers la Vie).

Faire évoluer ma vie dans la Forme participe à faire évoluer la Vie dans la Forme.

Et je suis là pour donner un mouvement créateur constant (une impulsion d’énergie) à la Personnalité-outil et à l’Unité dans la Forme que je développe.

 

Ainsi, chaque étincelle de Vie de la Source devient une Lumière de Vie qui éclaire la Forme.

La Vie gagne du terrain sur la Forme.

La Vie colonise la Forme.

La Vie conscientise la Forme.

Ainsi, la Forme devient Vie.

 

C’est ce que nous appelons le Plan (le Dessein, le Projet, la Destinée, l’Intention ou la Volonté) de La Vie (la Source) et les 3 axes mentionnés ci-dessus sont les 3 axes de travail principaux où nous avons un rôle à jouer.

 

Nous verrons plus tard que chacun de nous joue son rôle d’une façon particulière dans ce grand théâtre de la Vie au scénario divinement raffiné, dont nous entamons actuellement un nouvel acte.

Chacun de nous a un Plan à dérouler dans sa vie.

Ce Plan individuel est issu du et participe au Plan de la Vie.

 

Chaque forme de Vie colonise la Forme d’une façon particulière.

Les animaux (dont l’humain) colonisent la Forme en créant des enfants, qui grandissent et qui créent à leur tour des enfants.

Les plantes colonisent la Forme en créant des graines (ou des stolons, des bulbes, des racines…), qui grandissent et qui créent à leur tour des graines.

La Vie colonise la Forme en créant des étincelles de Vie, qui grandissent et qui créent à leur tour des étincelles de Vie.

Avec la représentation de la Vie comme le Père et la représentation de la Forme comme la Mère, nous pouvons dire que la Vie pénètre la Forme qui enfante du Fils (esprit/âme).

Et l'adage que "le Fils retourne au Père" symbolise le Fils qui grandit et qui devient à son tour un Père.

 

A suivre…