position méditation

Etape 1 - Positionnement et détente

Je m’asseye confortablement, sans appuyer le dos contre une surface, la colonne est rectiligne, le menton légèrement rentré afin que la nuque soit droite, les épaules sont détendues, vers l'arrière et vers le bas.

Plusieurs possibilités sont offertes :

  • la posture simple (un talon devant le périnée, le deuxième devant le premier talon)
  • en tailleur,
  • la posture du Lotus (pour ceux qui ont l'habitude depuis tout petit),
  • en seiza (sur les genoux, le gros orteil gauche au-dessus du droit)
  • assis sur une chaise mais sans s'appuyer contre le dossier, le gros orteil gauche au-dessus du droit

J’étire ma colonne vertébrale, je pousse le coccyx vers la terre, l’arrière du crâne vers le ciel.

Je croise les doigts (bien entrelacés), le pouce gauche au-dessus du pouce droit.

J’ouvre légèrement la bouche et je pose le bout de la langue contre le palais.

Je prends conscience de ma respiration, je suis le mouvement de l’air à l’inspir, je suis l’air à l’expir par le nez et (ou) par la bouche.

Je prends conscience de mon corps physique, je détends chaque partie de mon corps :

  • entre le pied gauche et la hanche gauche
  • entre le pied droit et la hanche droite
  • de mes hanches jusqu’à mon cou (devant le corps)
  • de mes hanches jusqu’à ma nuque (derrière le corps)
  • de ma main gauche jusqu’à l’épaule gauche
  • de ma main droite jusqu’à l’épaule droit
  • de ma nuque, au-delà de mon crane
  • chaque partie de mon visage

Avec la pratique cette détente sera instantanée.