Le poirier (pyrus communis) est un arbre fruitier de la famille des Rosacées.

Hauteur  8 m, voir 12 à 15 m en milieu naturel.

Feuilles  Caduques.

Fleurs  De fin mars à début avril.

Exposition  Le poirier a besoin du soleil, plus que le pommier.

Vent  Le poirier redoute les vents forts, abritez-le.

Hiver  Le poirier redoute le froid. Dans les régions froides, pâlissez le poirier contre un mur orienté sud, et choisissez les variétés à floraison tardive.

Sol  Le poirier préfère une terre profonde, fraîche, riche et bien drainée.

Arrosage  Arrosez le poirier régulièrement la première année.

Planter/repiquer  Plantez le poirier en container toute l'année, hors période de gel et hors des périodes que la terre est trempée. Plantez le poirier à racines nues de novembre au janvier, quand il ne gèle pas. Faites un trou de 60 cm*60 cm*60 cm. Essayez de pas mélanger les différentes couches de terre (i.e. remettez la couche la plus profonde en bas, la couche supérieur en haut). Enrichissez la terre avec du compost. Taillez les pointes des racines, et 1/3 (pour les formes palissées) ou 1/2 (pour les formes libres) des branches. Le point de greffe ne doit pas être enterré : utilisez la manche d'un outil (mettez-la au-dessus du trou) pour vous assurer que le point de greffe dépasse le niveau du sol. Plantez un tuteur dans le trou, auquel vous attacherez le poirier. Étalez bien les racines, et vérifiez que le poirier est bien droit. Remplissez le trou, couche par couche. Enfin, arrosez bien le poirier.

Tailler  Vous pouvez faire une taille en sec de décembre à février, et une taille en vert de mai à fin août.

Récolte  Vous pourriez récolter de juin à octobre.

Conseils  Si vous voulez planter plusieurs poiriers, plantez plusieurs variétés différentes.

Les formes palissées demandent plus d'entretien, mais sont très décoratives et ont une récolte très correcte (et plus facile).