Achillée Millefeuille

Achillea millefolium

L’Achillée Millefeuille est une de mes plantes sauvages préférées. Abondante quasiment toute l’année, elle est un ingrédient important de ce que j’appelle les salades aromatiques, des salades composées de plantes cultivées, de plantes sauvages et de plantes aromatiques.
C’est, avec l’Alchémille et la Sauge, une plante qui accompagne le principe féminin tout au long de la vie car elle présente une affinité particulière avec le sang et donc les cycles biologiques.

L’Achillée Millefeuille tient son nom commun « Achillée » de la mythologie grecque, du célèbre héros de la guerre de Troie, Achille qui s'en servait pour guérir les blessures de ses soldats (car, à l’exception de son talon, Achille était invulnérable).

Elle tient son nom commun « Millefeuille » de son feuillage finement découpé en fines lanières courtes, qui donne l’impression que la plante forme un nuage composé de milliers de minuscules feuilles : « millefolium » signifie « aux milles feuilles ». Cela permet d’identifier très facilement la plante.

Mais elle a de nombreux noms communs : Herbe aux charpentiers, Herbe des menuisiers, Herbe aux cochers, Herbe aux coupures, Herbe saigne-nez, Herba Militaris, Herbe aux militaires, Herbe au soldat, Herbe pour les blessés, Herbes à dindons, Herbe à dindes (car la plante s’utilise dans l'alimentation de la dinde), Persil à dinde, Herbe de la Saint-Jean, Herbe de Saint-Joseph, Sourcil de Vénus.

Elle était jadis souvent utilisée pour arrêter des saignements : il suffit de mâcher quelques feuilles et de les appliquer comme cataplasme sur la blessure.

Récolte & Conservation

Les feuilles et les fleurs se récoltent au fur et à mesure des besoins.
Pendant la floraison vous pouvez récolter vos réserves d’hiver. Séchez-les dans un endroit frais et à l’abri de la lumière, puis stockez-les à l’abri de la lumière dans des bocaux en verre ou dans des sachets kraft doublés.

Les sommités fleuries perdent peu à peu leur parfum au séchage mais restent néanmoins relativement aromatiques pendant 1 an, parfois plus.

Des fleurs jaunies sont le signe d’un mauvais séchage, elles n’auront plus beaucoup de goût.

Utilisation culinaire & autre

L’Achillée est une plante comestible.

Les jeunes feuilles recroquevillées, d'un vert plus tendre que les feuilles matures, s’ajoutent aux salades aromatiques. Ciselées elles s’utilisent comme des fines herbes pour aromatiser des salades de tomates, des soupes, des omelettes etc.

Accompagnées d’autres herbes du jardin comme le basilic, le persil, la roquette etc. elles se rajoutent aux pestos d’herbes, avec des oléagineux (noix, noisettes, amandes, noix de cajou ou autres), une gousse d’ail et une bonne huile d’olive.
Les feuilles matures sont trop rêches et fibreuses pour être mangées crues, mais s’ajoutent à d’autres plantes en tisane.
Ce sont néanmoins les sommités fleuries qui ont fait la réputation de l’Achillée en tisane, c’est la partie la plus aromatique et la plus riche en composants actifs de la plante. L’odeur des fleurs est âcre, légèrement ou fortement camphrée selon le terroir. La tisane est très aromatique, plus ou moins amère, astringente et légèrement âcre.

Les fleurs parfument aussi certains desserts : les crèmes, les flans etc.

Avant la généralisation de l’usage du houblon, les fleurs parfumaient la bière.

Jadis, un sachet de graines était ajouté dans les tonneaux de vin pour améliorer la conservation.

Les tiges séchées s’utilisent comme des bâtons d'encens pour purifier nos maisons.

Elles s’utilisent traditionnellement dans l’art divinatoire du Yi King qui est basé sur le changement perpétuel des phénomènes de l'univers.

La plante est un véritable atout pour nos jardins. Elle est très mellifère, elle attire les pollinisateurs (abeilles, papillons...) et les syrphes (de redoutables prédateurs des pucerons).

Les fleurs infusées à froid pendant 24 heures renforcent les préparations antifongiques pour le jardin.

Elle facilite le compostage et est une excellente source de végétaux pour un paillage aéré.

Elle éloigne certains insectes nuisibles et augmente la résistance aux maladies des plantes alentour.

En plus, c’est une plante couvre-sol qui supporte le piétinement.
Que demander de plus ?

Propriétés & Contrindications

L’achillée millefeuille est une plante médicinale aux nombreuses propriétés : antibactériennes, anti-inflammatoires, anti-hémorroïdaires, antiseptique des voies urinaires, antispasmodique, astringent, cicatrisant, diaphorétique, diurétique, favorise une meilleure circulation sanguine, favorise la digestion, hémostatique, régulation des cycles féminins, sédatif, tonique amer.

Pour les amateurs, voici les principaux composants de la plante : acide salicylique, acides phénoliques, alcaloïdes, composants amers, composants aromatiques et volatiles, coumarines, flavonoïdes, tannins…

Il y a 2 contre-indications importantes : la grossesse et l’allergie à la famille des astéracées. Comme toujours, avant d’intégrer une nouvelle plante dans votre quotidien, si vous êtes malade et/ou si vous prenez des médicaments, consultez d’abord votre pharmacien ou votre médecin.